Etapes de désamiantage d’une maison

L’amiante est désormais interdit en France. Cela est dû aux propriétés nocives de cet élément sur la santé. Un diagnostic précis permet de détecter la présence d’amiante dans une maison. Si c’est le cas, une opération de désamiantage doit être effectuée. En voici les différentes étapes.

Le dépoussiérage

Comme son nom l’indique, cette phase consiste à enlever la poussière sur toutes les surfaces. Sur le chantier de désamiantage, tous les éléments qui pourraient se trouver au contact de l’amiante doivent être protégés. Le dépoussiérage est souvent effectué au niveau des dalles du sol.

Le confinement

Cette étape est souvent accompagnée d’un test au fumigène. Le confinement consiste à rendre étanche la zone à désamianter. Cette opération permet d’éviter la prolifération de fibres d’amiante vers l’extérieur.

L’enlèvement de l’amiante

C’est seulement à ce niveau que le désamiantage proprement dit commence. Il existe diverses méthodes de désamiantage selon les risques de propagation :

  • Le retrait : il consiste en un arrachage des éléments qui contiennent de l’amiante ou qui ont été en contact avec l’amiante. Un matériel spécifique est utilisé à cet effet.
  • L’encapsulage : les professionnels y ont recours dans le cas où un produit a des risques importants de contamination. Cette méthode consiste en une pulvérisation de produits surfactants. Elle revêt différentes formes comme la  fixation par revêtement, l’encoffrement, le doublage ou encore l’imprégnation.

Le nettoyage

Dès que l’amiante est démantelée, le spécialiste effectue une aspiration et un brossage des surfaces à l’aide d’un filtre absolu. Durant cette phase, le matériel contenant de l’amiante est soigneusement mis sous conditionnement à l’aide d’un double emballage

Les contrôles

Divers contrôles sont à effectuer une fois l’opération de désamiantage terminée. Ils servent à vérifier si l’amiante a été totalement éliminée. Pour s’en assurer, le professionnel effectue d’abord un contrôle visuel. Par la suite, il vérifie le taux d’empoisonnement sur la zone désamiantée. Pour y parvenir, il se sert d’un matériel adéquat afin de pouvoir quantifier les données.

La gestion des déchets

Les déchets amiantés sont généralement acheminés vers un centre de traitement spécialisé. Ce centre délivre un certificat attestant l’élimination des déchets dangereux. On distingue normalement deux types de déchets d’amiante. Les premiers sont dangereux, mais ont un impact faible sur l’environnement. La seconde catégorie concerne les déchets d’amiante très dangereux à cause de leurs propriétés volatiles.

Combien coûte un désamiantage

Tout d’abord, une opération de désamiantage ou un test d’étanchéité à l’air ne doivent pas se faire soi-même. Elle requiert les compétences d’une entreprise spécialisée, car la manipulation des fibres dangereuses requiert un matériel adapté. Certains facteurs influent sur le prix d’un désamiantage :

  • le type d’amiante
  • la quantité d’amiante
  • le type de surface à traiter (toiture, sol…)
  • l’ampleur du chantier
  • le matériel à utiliser
  • les équipements des professionnels.

Pour une maison, les tarifs  varient en fonction du nombre de pièces. Le désamiantage d’une maison varie de 85€ (1 pièce) à 130€ (6 pièces). Pour un appartement d’une pièce il faut compter 70€ et 100€ pour 6 pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *