Bien peindre sa maison

Le choix des couleurs est souvent l’une des étapes les plus importantes dans l’aménagement extérieur et le design d’intérieur. En effet, la couleur de votre maison est le reflet de votre personnalité. Aussi, il faut bien l’harmoniser avec votre mode de vie et au style architectural de votre demeure. Il faut également savoir l’intégrer au décor en fonction de la luminosité, des revêtements, etc.  

Afin de développer une palette, regroupez des styles de décor où la couleur de peinture vous séduit. Choisissez des images en tout genre, ainsi que des papiers peints et des tissus pour en faire un bon point de départ.     

Quelle couleur pour quelle pièce ?

Pour les pièces de vie comme la cuisine, la salle à manger et le salon, les couleurs fortes et lumineuses sont à privilégier en fonction de l’exposition de votre pièce et de l’ambiance souhaitée. Quant aux petites surfaces en manque de luminosité, le blanc éclatant offre un effet amplificateur d’espace.

Dans le salon et la salle à manger, le choix est plus libre en matière de finition. Selon le rendu que vous souhaitez obtenir et la résistance nécessaire, vous pouvez vous permettre un mat profond ou encore privilégier le côté résistant avec un velours.

Pour les pièces de passage, quant à elles, comme les couloirs, le dressing…, laissez-vous tenter par les couleurs osées : rouge, bleu canard, pastel, multicolore, etc.   

Les couleurs tendres et fraîches sont idéales pour la salle de bain. Le vert anti-stress naturel donnera un côté zen à la pièce d’eau. Et pour des réveils plus vitaminés, tournez-vous vers des couleurs vives comme le bleu, le violet et même l’orangé.  

Les teintes douces et apaisantes sont idéales dans la chambre, votre pièce de repos par définition. En revanche, vous pouvez apporter quelques touches de couleurs ou un seul mur vif ou foncé afin de personnaliser la pièce, sans que cela soit trop agressif. Quoi qu’il en soit, votre artisan peintre saura bien vous conseiller.   

Les erreurs à éviter durant les travaux de peinture

Lorsqu’on entame des travaux de peinture intérieure et extérieure, il faut tenir compte de certaines règles. Par exemple, pour plus de praticité, les pièces humides et les endroits plus à risque doivent être peintes en satin ou dans une finition résistante et lessivable.

Il est aussi préférable de tester un échantillon sur une petite surface. Cela évite les mauvaises surprises. Pour cela, utilisez un carton ou une plaque blanche afin d’appliquer l’échantillon test. Vous pouvez ainsi déterminer quel sera le rendu à différentes heures de la journée, selon la lumière. Cependant, une seule couche ne suffit pas. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, au minimum deux couches sont nécessaires.   

Les protections sont également indispensables. Vous pouvez les disposer précautionneusement sur le sol ou sur les murs que vous ne souhaitez pas peindre. Et pour éviter les coulures et les projections de peinture, pensez à bien essorer votre rouleau.  Cela serait dommage d’abimer votre Babyfoot.

Afin de faciliter l’accroche de la peinture, le support doit toujours être bien préparé. Sans cela, il sera difficile d’obtenir un beau résultat. Le mieux est donc de retirer la poussière (du ponçage par exemple) à l’aide d’une éponge humide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *